Traitement de la cellulite

La cellulite (peau d’orange, gondolée, matelassée) est un phénomène physiologique naturel qui touche 85% des femmes âgées entre 25 et 60 ans. Soit 1,4 milliards de femmes, même les femmes minces. C’est un héritage génétique, il s’agit à l’origine « d’une graisse de conservation » stockée au niveau du ventre, des fesses et des cuisses et aggravée par plusieurs facteurs (alimentation trop riche sucrée et grasse, sédentarité, prise de contraception et stress). On peut en avoir également au niveau des bras, de la nuque et des faces internes des genoux.

La cellulite n’est pas une maladie ni une pathologie mais pourtant d’énormes moyens financiers sont octroyés notamment dans un marché de la minceur en plein essor (5 milliards par an en France).

Il existe plusieurs types de cellulites :

  • La cellulite adipeuse : elle résulte de l’augmentation du volume des cellules graisseuses qui va donner un aspect matelassé à la peau. Elle est aggravée souvent par le manque d’activité physique, par une alimentation déséquilibrée et par des facteurs hormonaux. Elle est de consistance molle et peu douloureuse. On la trouve surtout aux niveaux du ventre, des hanches, des cuisses et de la culotte de cheval.
  • La cellulite aqueuse : elle est d’origine veino-lymphatique et aggravée par le manque d’activité physique. Elle est causée par la compression des cellules graisseuses des vaisseaux sanguins. Cette forme de cellulite est souple au toucher et se fixe essentiellement aux niveaux des bras, des cuisses et des mollets. Son traitement consiste à réduire la masse graisseuse afin de relancer la circulation.
  • La cellulite fibreuse : elle est principalement localisée aux niveaux des fesses, des cuisses et des genoux, sous formes de capitons douloureux et durs au toucher. Cette forme de cellulite est génétiquement programmée et tient à la structure du tissu graisseux féminin. Le capiton s’installe vers l’âge de 20 ans. L’origine de cette forme de cellulite vient des septas (ce sont les ponts fibreux du tissu conjonctif permettant de délimiter les adipocytes afin de soutenir et maintenir la graisse dans l’hypoderme). En se durcissant ces travées fibreuses (les septas) tirent la peau vers l’intérieur causant ainsi l’apparition des capitons.
  • La cellulite mixte : c’est l’association de plusieurs formes de cellulite, à noter que la cellulite fibreuse peut être la conséquence des 2 autres formes de cellulite.

Traitement de la cellulite - Docteur Fayard Esthétique

Traitement de la cellulite - Docteur Fayard Esthétique

Traitement de la cellulite - Docteur Fayard Esthétique

Traitements paramédicaux de la cellulite

Le premier traitement simple contre la cellulite est la prévention pour limiter son installation et ceci par une bonne hygiène de vie alimentaire (en limitant les aliments gras et sucrés) avec une bonne activité physique (notamment les sports aquatiques qui ont un bon effet drainant sur le système lymphatique).

Certaines cosmétiques (à base de caféine, d’algues, de plancton, de betterave ou de feuille de maté) sous formes de gel, d’huile ou de crème peuvent donner de légers effets lissants, mais ça reste très discret et temporaire.

D’autres traitements paramédicaux comme les massages, la pressothérapie, le drainage lymphatique ou l’endermologie (ou palper rouler mécanique) peuvent atténuer légèrement l’apparence.

Traitements médicaux de la cellulite

Se préoccuper de la cellulite quelques semaines avant l’été n’est pas viable, pour obtenir des résultats pérennes et visibles il faut établir un plan de traitement sur plusieurs mois.

Le médecin commence par établir un diagnostic détaillé en analysant l’aspect cutané de la patiente (amas graisseux, aspect peau d’orange, capitons et relâchement cutané) et puis selon les priorités et le budget de la patiente on peut établir un protocole de soin s’étalant sur plusieurs mois, la patiente doit être informée des limites de chaque technique et doit participer au soin par une bonne hygiène de vie et par son assiduité.

UNISON :

Appareil de BTL Aesthetics , efficace sur tout type de cellulite mais notamment la cellulite aqueuse et fibreuse. Cette technique combine une radiofréquence monopolaire et des ondes de choc balistiques (cavitation). La radiofréquence provoque une micro-inflammation stimulant la production d’élastine et de collagène ayant une conséquence sur la fermeté de la peau et détruit superficiellement les cellules adipeuses. Les ondes de choc augmentent la micro circulation et drainent le fluide lymphatique.
Les séances durent 30 minutes en moyennes et ne sont pas douloureuses, il faut en moyenne 6 séances espacées d’une semaine, un effet immédiat est constaté après chaque séance mais le résultat définitif est visible à 3 mois.

RADIOFREQUENCE MONOPOLAIRE OU BIPOLAIRE :

Efficaces sur le relâchement cutané et la peau gondolée. Le principe consiste à augmenter la chaleur cutanée à une température supérieure à 42°C pendant une durée idoine provoquant ainsi une micro inflammation à l’origine de production de fibres élastine et collagène et la lipolyse superficielle ; technique non douloureuse.
Il faut en moyenne 8 séances étalées sur 3 mois avec un entretien trimestriel.

CELLFINA :

Subcision guidée de septa fibreux, c’est la technique de choix pour les cellulites fibreuses à capitons.
Rappelons que la cellulite fibreuse est causée par les fibres du tissu conjonctif (les septas) tirant la peau vers l’intérieur. Il est indispensable de bien distinguer un vrai capiton (comme un cratère) d’un faux capiton (creux provoqué par un amas graisseux).

L’acte se déroule sous anesthésie locale, après avoir marqués les capitons, le praticien sectionne les septas, le geste est guidé et précis par la plate-forme Cellfina dans les 3 plans (horizontal, vertical et en profondeur). Le capiton sectionné rebondit tel un élastique en tension laissant place à une peau lisse. Ce traitement est pratiqué une seule fois car les capitons ne reviennent pas, des douleurs et des bleus peuvent apparaître dans les jours suivant l’acte.

Traitement de la cellulite - Docteur Fayard Esthétique

TRAITEMENT COMBINE PAR HIFU ET INJECTION CaHA

La combinaison de ces 2 traitement provoque une amélioration du relâchement cutané et réduit l’apparence de la cellulite sur les fesses et les cuisses. L’HIFU ou Ultrasons Focalisés de Haute Intensité est une technique sûre non invasive et non chirurgicale visant à induire un rajeunissement cutané, elle n’entraîne aucune éviction sociale. Cette technique utilise l’énergie ultrasonique qui, par des points de coagulation, va induire un rajeunissement en recréant du nouveau collagène (synthèse de néo collagène) grâce à une augmentation du derme et une rétraction cutanée visible immédiatement. Ainsi, les fibroblastes de la peau vont produire plus de collagène ce qui va redonner de la fermeté mais également des fibres élastines. L’Hydroxylapatite de Calcium (CaHA) set un produit très efficace utilisé depuis plus de 15 ans qui induit une néocollagénèse par stimulation des fibroblastes, utile également dans l’hydratation et la régénération de la peau.

La combinaison de ces deux traitements est surtout indiquée dans la cellulite adipeuse mais elle peut donner une amélioration également dans la cellulite fibreuse.

Traitement par LASER SCULPTSURE : (indiqué dans la cellulite adipeuse)

C’est un laser hyperthermique qui détruit la graisse tenace et améliore le relâchement cutané. Les séances durent 25 minutes, il en faut 3, les premiers résultats apparaissent à partir de la 6ème semaine et le résultat final à 3 mois, cette technique est relativement couteuse .

D’autres techniques existent comme la MESOTHERAPIE, LA CARBOXYTHERAPIE, LA CRYOLIPOLYSE. Elles ont des effets beaucoup plus limités.

La mesothérapie : micro injections dans le derme de produits actifs (vitamines, ménéraux, caféine et autres) ayant effet principalement sur la circulation veino lymphatique. Il en faut en moyenne 10 séances espacées d’une semaine. ( indiquée surtout dans la cellulite aqueuse).

La carboxythérapie : Injection du CO2 en sous-cutané, action de destrution des adipocytes, activation de la micro circulation ( indiquée dans les cellulites adipeuse et aqueuse).

La cryolipolyse : destruction des adipocytes par le froid, les cellules sont éliminées de façon naturelle donnant effet au bout de 2 à 3 mois (indiquée dans la cellulite adipeuse).

Ces 3 techniques ne sont pas douloureuses et donnent de bons résultats sur les cellulites aqueuses et surtout adipeuses débutantes.

Et pour finir … la chirurgie (la liposuccion et la liposculpture), deux techniques qui ciblent les amas graisseux mais qui ne garantissent pas le résultat d’une peau lisse sans capitons

Traitement de la cellulite - Docteur Fayard Esthétique

Traitement de la cellulite - Docteur Fayard Esthétique

En conclusion…

La cellulite n’est pas une fatalité, il existe des solutions qui correspondent à chaque cas et à chaque patiente, mais pour cela il faut un diagnostic précis et détaillé par un médecin spécialisé pour établir un plan de traitement sur plusieurs mois adapté à chaque type de cellulite, dans le but d’obtenir des résultats visibles et pérennes. S’en préoccuper quelques semaines avant l’été n’est pas suffisant.

La prévention dès le jeune âge est indispensable (bonne hygiène alimentaire et activité physique) mais l’aspect génétique n’est pas à négliger.

Besoin d’une consultation pour être conseillé sur l’épilation laser définitive?
Prenez rendez-vous